Présentation

Recommander

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Blog ANTI DOPAGE

                              Bienvenue sur Contre le Dopage

J'ai créé ce blog pour informer les gens sur les zones d'ombres dans le sport.


J'ai besoin de votre aide pour lutter contre la désinformation et le silence entourant le dopage, les abus et les maltraitances. Si vous avez envie de témoigner de votre expérience ou de l'expérience de quelqu'un que vous connaissez vous pouvez m'écrire sur mon blog ou alors par mail à cette adresse :

contreledopage@gmail.com  

J'ai créé un groupe contre le dopage surFacebook
Po participer au groupe il faut avoir son profil sur FaceBook.

http://www.serpentin.org/drapeau%20anglais.jpg


6  personne(s) sur ce blog

 

 
Samedi 7 octobre 2006 6 07 /10 /Oct /2006 21:53
"Depuis vingt-huit ans que je suis dans le football, je n'ai jamais vu un footballeur mourir sur un terrain" , déclarait Sepp Blatter après le malaise fatal dont a été victime le Camerounais Marc-Vivien Foé…

Ce type d'accident n'est pourtant pas aussi exceptionnel qu'il voudrait le faire paraître. Ci-dessous, nous avons répertorié tous les cas parus dans la presse depuis le début du siècle avec chaque fois les causes présumées du décès, lorsqu'elles étaient connues. Malheureusement, dans leur majorité, ces disparitions n'ont pas fait l'objet d'autopsies.
Enfin, que le président de la FIFA n'ait jamais rien vu de tous ces drames, nous paraît effectivement assez inquiétant. Pour lui!


1914 - Bobby Benson (GBR - 33 ans)
Arrière de Sheffield United, Benson avait joué un match pour l'Angleterre en 1913. A été convaincu de revenir jouer pour Arsenal contre Reading après un an d'absence. A la mi temps il s'est retiré, se sentant mal, et il est mort dans les vestiaires.


1969 - Giuliano Taccola, (IT - 25 ans)
Même s’il est fiévreux, Giuliano Taccola reçoit l’ordre de rejoindre l’AS Roma qui doit rencontrer Cagliari en Sardaigne. Ce sera son dernier match. Il tombe foudroyé à l’issue de la rencontre.


1973 - Pavao (POR - 26 ans)
"L'énorme euphorie provoquée à Porto par la venue de Cubillas "El Salvador" (Le Sauveur) a été brutalement atténuée par un évènement tragique. Au cours du match qui devait voir la victoire de Porto sur Setubal, le leader, l'international de Porto, Pavao, acteur du récent France-Portugal au Parc des Princes, s'effondra, terrassé par une crise cardiaque. Quelques instants plus tard, il expirait... Il avait 26 ans."
Fait étonnant: il est mort à la 13e minute, du 13e match de ce Championnat 1973.
[Miroir du Football, 27 décembre 1973]


1977 - Renato Curi (ITA - 24 ans)
En mai 1977, le célèbre milieu de terrain du club italien Perugia de première division, est mort d'une attaque cardiaque sans avoir subi le moindre contact. L'autopsie révéla qu'il souffrait d'une maladie cardiaque chronique. Trois médecins qui l'avaient examiné avant le match ont été poursuivis pour négligence. Il a été allégué qu'ils auraient dû lui interdire de jouer. Le matin du match fatal seule une infiltration à sa cheville endolorie avait assuré sa participation.


1979 - Mohamed Ali Akid (TUN - 30 ans)
Crise cardiaque lors d'une séance d'entraînement. L'international tunisien avait participé à la Coupe du monde en Argentine l'année précédente.


1979 - Marcel Wassmer (FRA - 30 ans)
Capitaine en 1976 de l'équipe première de Sochaux et international B. Foudroyé en plein effort par une rupture d'anévrisme.


1980 - Gérard Grégoire (FRA - 31 ans)
L'ex-professionnel troyen qui évoluait cette année dans l'équipe de Tavaux s'est écroulé à la fin de l'entraînement. Tous les efforts pour le ranimer furent vains.


1980 - Omar Sahnoun (ALG-FRA - 24 ans)
Le 21 avril, le père de Nicolas Sahnoun, milieu défensif bordelais, décède d’une crise cardiaque à Bordeaux lors d’un footing à l’entraînement. Avait déjà eu un malaise en 1977. International A (6 sélections).


1981 - Guy Lassallette (FRA - 37 ans)
Il avait fait l'essentiel de sa carrière au FC Sochaux-Montbéliard, international junior, espoir et B, victime d'une crise cardiaque alors qu'il disputait un tournoi de tennis.


1982 - Roger Claessen (BEL - 42 ans)
L'ancien avant?centre du Standard de Liège et de l'équipe de Belgique (17 sélections) est mort d'une crise cardiaque. Au cours de ces cinquante dernières années, quatre autres joueurs des divisions supérieures belges décédèrent d’un accident cardiaque: Valkenborghs, Dujeux, Gorissen et Soulier.


1982 - Jean-Pierre Coppin (FRA - 34 ans)
Ancien joueur de Nice, mort subitement à l'issue du match de football opposant Hénin?Beaumont à l'AS Barlin.


1983 - Claude Papi (FRA - 33 ans)
L'ancien international bastiais, qui avait mis un terme à sa carrière professionnelle en avril 1982 a été victime d'une hémorragie cérébrale alors qu'il disputait une partie de tennis.


1983 - Victor Trossero (ARG - 30 ans)
"L'attaquant argentin Victor Oscar Trossero est mort, frappé d'une crise cardiaque, alors qu'il prenait sa douche à l'issue du match de championnat qu'il venait de disputer avec River Plate, contre Rosario. Il avait trente ans. Né le 15 septembre 1953 à Santa Fe, il avait commencé sa carrière à Boca Juniors, puis avait joué au Racing de Buenos Aires, à l'Union de Santa Fe. Il était ensuite venu en France, remportant le titre de champion (1980) et la Coupe de France (1979) avec Nantes, avant de jouer à Monaco puis à Montpellier qu'il avait quitté en 1981 pour retourner en Argentine."
[L'Équipe, 14 octobre 1983]


1987 - Paulo Navalho (POR - 22 ans)
Le footballeur portugais est décédé après s'être effondré durant un match amical entre son club de seconde division Atletico de Lisbonne et le club El Jacir, des Émirats Arabes Unis (EAU).


1987 - Olivier Petit (FR)
Emmanuel Petit sait de quoi il parle quand il déclare, après la décision de Joseph Blatter de faire disputer la finale de la Coupe des Confédérations malgré le décès de Marc-Vivien Foé, "qu’il faudrait maintenant penser aux hommes avant de penser au jeu". Son frère Olivier est décédé lui aussi sur un terrain en 1987: rupture d’anévrisme.
[L’Humanité, 13 juin 03]


1989 - Samuel Sochukuma Okwaraji (NIG - 24 ans)
"Samuel Sochukuma Okwaraji a été élu dimanche 31 décembre 1989, par la quasi?totalité des journalistes nigérians, "Sportif nigérian 1989" à titre posthume. Sam Okwaraji qui évoluait dans le Championnat de Belgique avait succombé le 12 août dernier à un arrêt cardiaque lors du match éliminatoire de Coupe du monde Nigéria-Angola."
[L'Équipe, 2 janvier 1990]


1990 - Dave Longhurst (Ang-25 ans)
Lors de la rencontre opposant York City à Lincoln City, Dave Longhurst s’effondre. L’autopsie révèle une malformation cardiaque.
[The Guardian, 27 juin 2003]


1995 - Augusto Candido (BRE - 23 ans)
"Augusto Candido de Susa Alencar, vingt-trois ans, appartenant au FC Boom, club belge de deuxième division, est décédé samedi 4 février, à la 55e minute du match de championnat qui opposait son équipe de la banlieue d'Anvers à celle de Geel. Augusto a été victime d'une rupture de l'aorte et n'a pu être ranimé. Son décès a provoqué une vive émotion dans les milieux du football belge."
[L'Équipe, 7 février 1995]


1995 - Albino Ribeiro "Bareta" (POR - 31 ans)
"Le gardien de but d'un club de deuxième division du Championnat régional de Braga (nord du Portugal) est mort dimanche 26 février dernier sur le terrain alors qu'il s'échauffait avec ses coéquipiers avant le début du match. Albino Ribeiro "Bareta", âgé de trente et un ans s'est effondré. Transporté immédiatement à l'hôpital de Vila Verde, près de Braga, il est décédé pendant le trajet."
[L'Équipe, 2 mars 1995]


1995 - Amir Angwe, (NIG - 29 ans)
Demi-finale de la Mandela Cup contre l’équipe mozambicaine Maxaquane, l’attaquant du Julius Berger FC monte au jeu. Il est survolté et pèse de tout son poids sur la rencontre. Il ne reste que quelques minutes. Sur un coup de coin, il s’écroule. Il ne se relèvera plus. Les médecins du club de Lagos qui avaient fait subir un contrôle médical aux membres de l’équipe avaient trouvé que Amir Angwe était le plus en forme…
[Vanguar, 2 août 03]


1996 - Josif Gjergi (ALB - 30 ans)
"International albanais de football (il avait fui son pays après un match contre la France au Parc des Princes en 1991), Josif Gjergi est mort le 7 janvier à trente ans d'une crise cardiaque en plein match, alors qu'il débutait avec sa nouvelle équipe (Deux-Sèvres). Marié, père d'une petite fille de trois mois, Gjergi a été inhumé à Tirana."
[L'Équipe, 23 janvier1996]


1997 - Emmanuel Awanegbo (NIG)
Emmanuel Awanegbo, joueur nigérian évoluant en Allemagne est décédé des suites d’une crise cardiaque douze minutes à peine après le coup de sifflet initial.
[The Tribune, 27 juin 03]

1997 - Hedi Berrakhissa (TUN - 24 ans)
La rencontre amicale Espérance Tunis -Lyon (2-3), samedi après?midi à Tunis, s'est achevée dramatiquement avec le décès de Hedi Berrekhissa, le jeune défenseur de l'Espérance de Tunis (vingt-quatre ans), international et Ballon d'Or tunisien, victime d'un malaise cardiaque. Alors que l'on jouait les arrêts de jeu, le joueur s'est effondré sur la pelouse. Christophe Cocard, à ses côtés, raconte: "Personne ne l'a touché. Il est tombé comme ça. A terre, il a été victime de convulsions. Ses yeux roulaient. C'était dramatique et impressionnant. Moi, je croyais qu'il avait avalé sa langue. Il s'étouffait." Le docteur de l'OL, Jean?Marcel Ferret, présent sur le banc, s'est aussitôt porté à son secours. "J'ai tout de suite vu qu'il s'agissait d'un arrêt cardiaque. Il a été pris de trismus, c'est une réaction logique de l'organisme qui bloque la mâchoire dans ce genre d'accident. On lui a sorti la langue et, avec des massages cardiaques, il est un peu revenu à lui avant de replonger."
A l'arrivée de l'ambulance du SAMU sur le terrain, Hedi Berrekhissa était dans le coma. Les infirmiers l'ont aussitôt ventilé puis intubé, une perfusion a même été mise en place, mais, selon le docteur Ferret, "il n'y avait déjà pratiquement plus rien à faire". Le joueur est décédé en effet à la clinique où il a été transporté.
[L'Équipe, 6 janvier 1997]


1999 - Stefan Vrabioru (ROU - 24 ans)
"Un joueur de l'équipe roumaine d'Astra (D1 roumaine) est décédé hier après?midi (25 juillet). Pris d'un malaise en fin de première mi?temps d'un match contre le Rapid, le joueur a été transporté dans un hôpital de Bucarest mais il n'a pas pu être sauvé. Une autopsie doit être effectuée aujourd'hui pour connaître les causes de ce décès. Cependant, une polémique a déjà vu le jour. Selon le président du club d'Astra, Reomo Pascu, l'ambulance qui a conduit le joueur ne disposait pas de matériel de réanimation et aucun médecin n'a pu intervenir auprès du joueur avant l'arrivée à l'hôpital."
[CFoot, 26 juillet 1999]


2000 - John Ikoroma (NIG - 17 ans)
En février, le joueur des Rangers International effectue un test dans le club d’Al-Wahda aux Émirats Arabes Unis contre le club kazakh d’Astona. A vingt minutes du coup de sifflet final, il s’écroule victime d’une crise cardiaque. L’international nigérian des moins de 17 ans décèdera quelques temps plus tard à l’hôpital.
[The Tribune, 27 juin 03]


2001 - Lakdar Boukria (FRA - 26 ans)
"Lakdar Boukria, capitaine de l'équipe de football d'Illkirch-Graffenstaden (division d'honneur) et membre de l'équipe de France de football en salle, est mort mercredi 15 août, d'une crise cardiaque, a-t-on appris jeudi auprès du club. Le jeune homme, âgé de 26 ans, s'était plaint de douleurs au ventre après un décrassage mercredi matin. Il a été retrouvé mort dans le parc de stationnement du stade en fin de matinée. Il évoluait à Illkirch-Graffenstaden, dans la banlieue de Strasbourg, depuis cinq ans."
[Agence France-Presse, 16 août 2001]


2001 - Youssef Benkhouja (Mar - 26 ans)
Le 30 septembre, le Raja accueille le WAC au stade Mohammed V de Casablanca. Youssef Benkhouja et Zakaria Aboub livrent un duel aérien. Aboub se relèvera. Pas Benkhouja. Les yeux révulsés, il suffoque. Malheureusement pas d’ambulance, ni même un masque à oxygène, pour essayer de le garder animé. C’est seulement à la fin du match que les autres joueurs apprendront la nouvelle: Benkhouja est décédé. L’autopsie révèlera une insuffisance cardiaque compliquée par un œdème pulmonaire.
[Maroc Hebdo International, 5 octobre 2001]


2002 - Marcio Dos Santos (BRE - 28 ans)
En octobre, l'attaquant brésilien est décédé d'une crise cardiaque quelques heures après avoir marqué un but en faveur de son club péruvien, le Deportivo Wanka.


2002 - Michael Michael (CHY - 32 ans)
Michael Michael, joueur d’un club chypriote de seconde division s’écroule des suites d’une attaque cardiaque juste après le coup de sifflet de l'arbitre indiquant un coup franc en faveur de son équipe pour une faute sur l’un de ses partenaires. Faute d’ambulance, le joueur ne peut être transporté immédiatement. Sa mort est prononcée à l'arrivée à l’hôpital.
[The Tribune, 27 juin 03]


2002 - Stefan Toleskin (MKD - 23 ans)
En décembre dernier, le jeune défenseur du FK Napredok s’écroule au cours de la première mi-temps de la rencontre opposant son équipe à Kumanovo. Ce grand espoir du football macédonien mourra quelques instants plus tard à l’hôpital des suites d’une crise cardiaque.
[The Tribune, 27 juin 03]


2003 - Gelu Dascalu (ROU - 20 ans)
"Un jeune footballeur roumain âgé de 20 ans est mort des suites d'une attaque cérébrale après avoir passé plus d'une semaine dans le coma, a annoncé son club jeudi 9 janvier. Gelu Dascalu, sous contrat avec le club de Ceahlaul Piatra Neamt, avait été frappé le 28 décembre et se trouvait dans le coma depuis cette date. Il est mort mercredi 8 janvier dans un hôpital de Bucarest. Selon le rapport d'autopsie, c'est une anomalie congénitale qui a entraîné une hémorragie cérébrale et l'attaque. "Il était l'un des espoirs du football roumain", a déclaré Ioan Mironas, le manager du club. "C'est un choc terrible pour nous." Milieu de terrain, Dascalu avait surtout joué avec l'équipe B du club. Il avait été promu en équipe première au mois de novembre mais n'avait pas encore fait ses débuts en première division".
[Associated Press, 10 janvier 2003]


2003 - Maximiliano Patrick Ferreira (BRE - 20 ans)
"Un footballeur brésilien d'un club de troisième division, âgé de 20 ans, est mort mercredi 3 juillet, après une séance d'entraînement au cours de laquelle il s'était senti mal. Son club, Botafogo-Ribeirao Preto a fait savoir sur son site web que Maximiliano Patrick Ferreira, dit "Max", était mort à l'hôpital. "L'athlète s'est senti mal, a reçu aussitôt une assistance et a été hospitalisé mais les efforts de l'équipe médicale n'ont pas suffi à le sauver", déclare son club. Selon les médias, le joueur s'est effondré peu après avoir dit à un de ses coéquipiers qu'il avait la tête qui tournait. Le médecin de l'équipe, Alexandre Vega, a déclaré que "Max" n'avait aucun antécédent médical particulier."
[Reuters, 3 juillet 2003]


2003 - Marc-Vivien Foé (CAM - 28 ans)
Jeudi 26 juin, stade Gerland à Lyon, la demi-finale de la Coupe des Confédérations oppose le Cameroun à la Colombie. Il est 19 heures 36. Le milieu de terrain des Lions indomptables vient de s'effondrer à la 72e minute. Peu après 20 h 30, la FIFA annonce le décès, à l'âge de 28 ans, de Marc-Vivien. L'autopsie attribuera ce décès à une cardiomyopathie hypertrophique obstructive.


Dr Jean-Pierre de Mondenard
Sport & Vie n°80
Sur le front du dopage
Septembre 2003


Par Marie - Publié dans : Football
Ecrire un commentaire - Voir les 16 commentaires
Retour à l'accueil

Archives

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés